L’habitat

Comme nous l’avons déjà dit, la mastomys est encore très méconnue. Ainsi pour une mastomys de compagnie, on conseillera le même minimum que pour une souris ce qui est ridiculement petit (en dehors de ce site basé sur les normes allemandes, vous trouverez que 900cm² sont les dimensions conseillées…) et encore bien plus petit si se sont des animaux élevés pour l’alimentation des reptiles où ils vivront avec le minimum vital, entassés dans des boîtes d’élevage, le plus souvent.

Mais nous avons retrouvé les minimums allemands qui ont été étudiés pour que les mastomys y soient à l’aise. C’est pourquoi nous vous recommandons un minimum de 100x50cm de base pour 3 mastomys. Cela peut paraître très grand voir exagéré pourtant se sont les dimensions adaptées à ces animaux, qui sont assez imposant par rapport aux souris et de plus, doivent vivre en groupe.

Cet habitat devra contenir :

  • une bonne couche de litière de 15cm minimum
  • une litière complémentaire (rafle de maïs)
  • beaucoup d’accessoires permettant aux animaux de grimper
  • beaucoup de cachettes (cabanes, tunnels…)
  • un abreuvoir adapté
  • des objets naturels à grignoter
  • du foin
  • de la terre à bain (les mastomys vivants en milieux désertique donc sableux à l’état sauvage)
  • si vous souhaitez leur proposer une roue, 28cm sera le strict minimum, plus grand étant conseillé

 

L’alimentation

Comme la souris domestique, les mastomys sont omnivore mais leur alimentation est basée sur les graines.  Vous pouvez trouver un mélange adapté sur la boutique en ligne miamster.

Vous pouvez lui proposer également des aliments frais, à condition d’effectuer comme il faut une transition de chaque nouvel aliment dans l’alimentation de l’animal. Sachant que les fruits (ainsi que les légumes sucrés comme la carotte) sont à donner 1 à 2 fois par semaine en quantité raisonnable car ces aliments sont considérer comme friandises pour nos compagnons.

Ce petit rongeur demande un certain apport en protéine, et les seules sources de protéines adaptées sont les insectes.

En résumé, l’alimentation de la mastomys reste très proche de celle de la souris domestique. Si vous avez besoin de plus de détails, nous vous invitons à cliquer ici pour voir l’intégralité des fiches proposées sur l’alimentation.

 

Biographie

La mastomys est un nac encore très méconnu. En effet, ce petit rongeur est à ce jour très utilisé en tant que proie dans le milieu de la terrariophilie, sa taille se situant entre le rat et la souris fait de lui un repas idéal pour la pluparts des reptiles. Pourtant on commence à la trouver chez certains, en tant qu’animal de compagnie, malgré les nombreux préjugés qu’on lui porte !

7093692_orig

A l’état sauvage, on reconnaît plusieurs espèces de mastomys (les espèces que l’on peut trouver en France sont Mastomys coucha et Mastomys natalensis) qui vivent en Afrique, dans le sud du Sahara. Elles aiment les savanes sèches et humides mais profitent également des terres cultivées de l’Homme où, comme la souris domestique, elles creusent des terriers. C’est un animal à tendance nocturne qui mesure entre 10 et 15cm et atteint un poids variant de 40 à 90 gr, mais cela dépend de l’individu. Comme sa cousine la souris blanche, c’est également un rongeur grégaire, il faut donc en adopter 2 au minimum et 3 de préférence.

Bien qu’elle vit dans des régions arides à l’état sauvage, en captivité il est important de la maintenir à une température s’élevant à 20-22° bien qu’elle puisse supporter un peu moins.

En France, on peut trouver des mastomys auprès de terrariophiles les élevant comme proies, se ne seront donc pas des animaux élevés dans le but de la compagnie.

11062311_475351219290665_4584278319719640162_n