Fabrication d’un terrarium

Les terrarium font de très bons habitats pour les souris (quand on sait les aménager), ils protègent des courants d’air, sont faciles à nettoyer et désinfecter, et présentent l’avantage d’avoir un accès parfait à l’intérieur. Malheureusement ils sont aussi facilement assez chers, mais quand on a les bases en bricolage et du matériel, on peut tout à fait les fabriquer soi-même. Attention cela peut très bien revenir plus cher, à vous de calculer d’abord vos dépenses 😉

Aujourd’hui je vous emmène avec moi dans la fabrication étape par étape d’un terrarium en mélaminé de dimension intérieure L 100 x l 60 x h 50 cm !

Sommaire

  1. Matériel
  2. Découpe des planches et des aérations
  3. Fixation du grillage
  4. Protection du bord des planches
  5. Assemblage
  6. Découpe et collage des différents profilés
  7. Création du bac amovible
  8. Découpe et mise en place des portes

1- Matériel

  • Scie circulaire
  • Scie sauteuse
  • Scie à métaux
  • Serre-joints
  • Perceuse + forêt et embout
  • Vis à tête plates ( 12mm et 40mm)
  • Boite à onglet
  • Lime (au cas où)
  • Pince coupante
  • Enduit + peinture blanche + toile fine (facultatif)
  • Grillage à petites mailles (pour ma part du grillage pour les ruches)
  • 4,40m de profilés aluminium U 6mm
  • 1 mètre de profilé aluminium double U
  • 3,002 mètre de baguette d’angle en aluminium
  • 2 planches (15mm d’épaisseur) de 103 x 63,3 cm (A et B)
  • 2 planche (15mm d’épaisseur) de 63,3 x 50 cm (C et D)
  • 1 planche (15mm d’épaisseur) de 100 x 50 cm (E)
  • Une bande de plexiglass de 99,8 x 19,8 cm (ou coupé et collé au centre)
  • 2 plaque de plexiglass de 53,5 x 49,2 cm

 

2- Découpe des planches et des aérations

La première chose à faire c’est bien entendu de couper ou faire couper dans un magasin, les planches dont nous aurons besoin (Liste dans « Matériel »). J’ai donc calculé les tailles qu’il me faut en prenant en compte la surface intérieure que je souhaite obtenir, ainsi que l’épaisseur des planches. Par exemple pour la planche du sol (B) sur laquelle vont reposer les « murs » je compte 100 cm de longueur + ( 2 x 1,5 cm) = 103 cm. De même pour la largeur à la différence près qu’il faut compter une fois l’épaisseur de planche, et l’épaisseur de 3 profilés en U soit : 60 + 1,5 + ( 3 x 0,6 ) = 63,3 cm. La planche au sol fera donc 103 x 63,3 cm 🙂

Ensuite il faut tracer les aérations sur la planche C (la D sera coupée en même temps une fois maintenue par des serre-joints), comme ci-dessous et couper à l’aide de la scie circulaire en terminant les coins avec la scie sauteuse pour un rendu le plus propre possible.

Schéma de l’emplacement de l’aération sur la planche C :

schéma

2

3- Fixation du grillage

A l’aide d’une grosse pince coupante, je coupe le grillage avec 4 cm de longueur et de largeur en plus que mes aérations (donc 49 x 28,5 cm). Je le place ensuite comme je le souhaite sur ma planches C et en plaquant bien mon grillage, je met les quatre vis (12 mm tête plate) des extrémités pour que ça ne bouge plus et je termine avec autant de vis que nécessaire. De même pour la planche D (attention au sens, c’est en miroir !!).

Grillage

4- Protection du bord des planches (facultatif)

Afin d’avoir la tranche des planches apparentes protégées et blanches, je lisse avec de l’enduit, et après un léger ponçage avec une toile fine, je peins en blanc.

5

Peinture

5- Assemblage

Les planches C et D reposent sur la planche B ainsi que la planche E qui se trouve également entre les deux première planches citées. La dernière planche nommé A repose sur le tout.

Il faut donc visser toutes les planches entre elles à l’aide des vis de 40mm à tête plate et de la perceuse, sans oublier de faire à chaque fois un pré-trou avec un foret plus petit que la vis, puis repercer avec un foret plus gros, suffisamment pour faire entrer la tête de vis sans quelle ne dépasse. Attention, le mélaminé est fragile !

DSC_1864

DSC_1859

6- Découpe et collage des différents profilés

Je commence par les baguettes d’angle qui vont recouvrir le bord intérieur de mes aérations, afin de les rendre « rongeurs-proof « et donner un rendu propre. Pour cela il me faut une boîte à onglet et une scie à métaux, le but étant de faire des coupes à 45° pour réaliser un joli contour. Petit point de repaire : une fois coupées les pointes vont vers l’extérieur. Attention, il faut penser à l’épaisseur des profilés, donc pour une longueur de 45 cm, la coupe sera de 44,9 cm (côté de l’intérieur du cadre attention) et pour une largeur de 24,5 cm cela donne du 24,3 cm environ. Mieux vaut avoir à limer ou recouper plutôt que ce soit trop court !

Reste à coller à l’aide du silicone (non toxique je le rappelle !).

7

6

8

Passons maintenant aux rails qui accueilleront les vitres. Rien de plus simple, si les mesures sont bonnes il suffit de couper deux fois 1 mètre de profilé en U 6 mm (ou double si vous avez pu en trouver) ainsi que 1 mètre du profilé double U. Les deux premiers sont à coller a l’avant de la planche B et le troisième à l’avant de la planche A, toujours avec le silicone et surtout avec l’aide de serre-joints.

DSC_1877

DSC_1879

7- Création du bac amovible

Bac amovible c’est à dire ? Le principe est de pouvoir enlever la paroi qui retient la litière, pour avoir un meilleur accès lors du nettoyage. On pourra donc le retirer en le faisant coulisser vers le haut.

Maintenant que c’est plus clair, on coupe deux fois 1 mètre de profilé en U à 45° (pointe vers l’extérieur comme tout à l’heure), on en colle un sur la planche B contre les rails de vitre, et 1 sur la longueur de notre paroi F en plexiglas qu’il faudra donc d’abord couper (explication dans le point suivant). Puis on vient couper les deux largeurs (19,8cm) de la même manière et on les colle bien droit contre les parois C et D.

Bac2

8- Découpe et mise en place des portes

Découper du plexiglas peut sembler fastidieux mais n’est pourtant pas plus difficile que le mélaminé quand on a une scie circulaire. De la même manière on trace nos repaires et on coupe le plus droit possible.

Pour mettre en place les vitres, faite entrer la vitre d’abord dans le rail du haut, puis dans celui du bas correspondant, et la vitre est placée. Faites de même pour la seconde 🙂

Un fois nos vitres installées et le terrarium nettoyé, voici le résultat !

Terrarium vide

Après aménagement le voilà prêt à être habité : photo 1 celui ci aménagé pour hamster, photo 2 le terrarium de mes souris (même taille)

Terrarium hamsterTerrarium souris

J’espère avoir été assez claire dans mes explications et que ce tutoriel vous sera utile. Bonne réalisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *