Mort : Que faire ?

La mort de son animal est un moment difficile, précédé d’une période de maladie ou encore subite il faut se faire un nouveau quotidien sans la présence de ce petit être pour qui l’on a tant d’amour. Mais auparavant il faut faire le nécessaire pour les derniers adieux.

Que fait-on du corps ?

Que ce soit une mort naturelle, accidentelle ou abrégée, il y a deux options :

  1. L’enterrement : On place le petit corps dans une boite ou un cercueil biodégradable et on l’enterre à au moins 50 cm de profondeur, loin des points d’eau. (Attention, je parle bien des souris et non de plus gros animaux)
  2. La crémation : Pour cela il faut passer par un vétérinaire qui vous fera remplir des papiers, choisir une urne si vous le souhaitez et conservera le corps de votre animal le temps que les services de crémation passent le chercher. Vous aurez le choix entre l’incinération collective (plusieurs animaux) ou individuelle (plus cher), le prix étant variable selon ce choix (50/100€ environ). Par la suite vous avez la possibilité de récupérer les cendres.

Cimetière2

L’euthanasie :

Cas particulier de la mort, il faut parfois passer par l’euthanasie pour abréger les souffrances d’un animal. Etant passé par la à plusieurs reprise je vais vous expliquer comment cela se passe (bien que cela reste un peu différent selon le vétérinaire).

  1. Le vétérinaire vous reçoit en salle de consultation et ausculte votre souris pour confirmer que c’est la seule option.
  2. Il vous explique comment ça va se passer et vous demande si vous voulez être présent (s’ il ne demande pas n’hésitez pas à vous imposer).
  3. Si vous souhaitez être présent il vous emmène en salle de chirurgie et une fois le matériel prêt il vous laisse quelques instants pour les adieux.
  4. Le moment est arrivé, vous ou le vétérinaire placez la souris dans une petite boite dans laquelle arrive du gaz qui endormira doucement l’animal. Certains vétérinaires font une piqûre pour endormir, cela étant douloureux et stressant je vous conseille de demander la façon de faire précédente. Une fois endormie la souris est sortie de la boite et posée sur la table pour recevoir l’injection d’un produit qui arrêtera son coeur.
  5. A présent il faut choisir ce que l’on fait du corps, les options sont expliquées ci dessus.

DSC_0344

Laisser un commentaire